Ruche et apiculture

Problématique

Les abeilles sont en fort déclin partout en France. Plusieurs facteurs sont responsables de ce déclin :

L'utilisation de pesticides dans l'agriculture
Les infections parasitaires comme le varroa

L'apparition de nouveaux prédateurs comme le frelon asiatique

Demander si les parents possèdent des ruches.

 

Fiche pédagogique : Les abeillesLes abeilles (320.68 Ko)

Les abeilles

Les abeilles vivent en colonie. Elles forment une société organisée, dont le personnage principal est la reine, et dont l’unique fonction est de pondre des œufs. Les autres membres de la colonie sont les mâles, appelés faux-bourdons, et les abeilles ouvrières. Durant leur vie, ces abeilles ouvrières peuvent exercer jusqu’à sept fonctions différentes, en fonction de leur âge. 

Abeilles

La nettoyeuse garde la ruche propre et en bonne santé.

La nourrice s’occupe du couvain avec patience et constance.

La manutentionnaire récupère le nectar apporté par les butineuses

L’architecte construit les rayons de la ruche.

La ventileuse régule la température de la ruche et bat le rappel pendant l’essaimage.

La gardienne défend la ruche.

La butineuse est responsable de l’approvisionnement.

 

 

Me tiers

L'élevage d'abeilles pour récupérer le miel est appelé apiculture

La ruche

Ces abeilles vivent dans des ruches. Un ensemble de ruches est appelé un rucherLa ruche est composée d’un corps et de cadres de corps à cellules hexagonales en cire d’abeille. Les abeilles utilisent ces cellules pour le stockage de la nourriture (miel), et pour le renouvellement de la population. Lorsque l’activité de butinage est suffisante, l’apiculteur installe une hausse sur le corps. Seul le miel de la hausse sera destiné à l’apiculteur, le reste appartenant aux abeilles.

 

Ruche

 

Pour récupérer le miel, l’apiculteur doit revêtir une tenue qui le protège des piqûres des abeilles : des vêtements couvrants blancs, un chapeau muni d’un voile (la vareuse), des gants et des bottes.

Pour aider les abeilles dans leur collecte, il est essentiel de favoriser la biodiversité en cultivant des espèces mellifères, c’est-à-dire des plantes qui sécrètent du nectar ou du miellat, substances à partir desquelles l’abeille fait son miel.

Pict3085

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×