Le verger

Importance des vergers

Les vergers constituent un véritable patrimoine génétique et culturel qu’il convient de préserver. En effet, les vergers constituent un héritage de paysages ancestraux, source de grande biodiversité. Les conserver permettent sauvegarder des variétés fruitières locales qui risqueraient de disparaître et de protéger des espèces en déclin et tributaires de ces milieux comme la Chouette chevêche.

 

Le pré-verger ou verger haute-tige

Cependant, seuls certains types de vergers sont source de biodiversité. Ces vergers sont appelés « verger haute-tige », « pré-verger », ou encore « écoverger ».

Un arbre fruitier est dit de haute-tige lorsque son tronc mesure plus de 1,60m de hauteur. Ce type d’arbre est utilisé en pré-verger. Le pré-verger est un type de verger utilisé en agroforesterie. Il permet d'associer l’arbre fruitier de haute tige et la prairie. Ce type de culture se raréfie au profit des monocultures de vergers basses tiges. En effet, dans les vergers industriels, les mêmes variétés sont plantées et les arbres sont de plus petites tailles afin de faciliter la récolte.

Ainsi, le verger haute-tige, milieu semi ouvert, fait certainement partie des écosystèmes agricoles les plus riches d’un point de vue biologique. En effet, depuis leur plantation jusqu’à leur décomposition complète, les arbres fruitiers offrent nourriture, abris, lieux de reproduction et d’hivernage à un grand nombre d’espèces animales, végétales et de champignons. En effet, les troncs de ces arbres se creusent avec le temps. Ces cavités servent de gîte à de nombreuses espèces notamment la chouette chevèche et des chauves-souris arboricoles. Les nombreuses variétés fruitières et la strate herbacée contribuent également à la biodiversité de ce milieu semi-naturel. Soulignons que la biodiversité ne dépend pas uniquement des caractéristiques du verger ou de son entretien, mais également de son environnement direct (prairies, forêts, haies, champs,etc.).

Les prés-vergers sont souvent entourés de haies servant à la fois de protection des arbres contre le vent et le gel, d'abri pour la faune (dont les insectes et oiseaux qui contribueront à éliminer ou réguler les parasites sur les arbres) et de barrière contre les herbicides pouvant être utilisés dans les champs voisins.

Verger


 

Le verger de Veracruz

100 2527

Les vergers industriels sont constitués des mêmes variétés d’arbres fruitiers. Or il existe de nombreuses variétés de fruitiers méconnues. L’association Veracruz a donc décidé, en collaboration la Fédération Rénova, œuvrant pour la conservation de notre patrimoine fruitier, de planter un verger avec des variétés anciennes.

La Fédération Rénova a pour ambition de faire comprendre que les variétés traditionnelles sont en voie de disparition, faire parler ceux qui en ont pris conscience et leur donner concrètement les moyens d'y remédier chez eux.


 

Aménager votre verger

Si vous souhaitez aménager un verger écologique, il est important d’offrir la plus grande variété d’habitats possibles pour satisfaire aux exigences du plus grand nombre d’espèces et ainsi accueillir un maximum de biodiversité. Les terrains « propres », c’est-à-dire rasés régulièrement de près ne sont donc pas les plus propices à la biodiversité. Pour privilégiez un maximum d’habitats, vous pouvez :

Mettre en place un maximum de petites structures aux alentours du verger : haies, tas de pierres, jachères florales…
Favoriser un entretien extensif pour les prairies déjà existantes.
Poser des nichoirs à oiseaux et à abeilles sauvages.
Replanter des arbres et veiller à leur entretien (protéger des rongeurs et éviter la pâture les 1ères années).
Favoriser la diversité des variétés lors de la plantation.
Favoriser, à proximité des vergers, la présence d’autres milieux sans traitement.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×